Accueil » Archives » Saison 2018-2019

Saison 2018-2019

ANDRADE

Michiel Vandevelde

18 et 19 août 2018 , 21h

Accueil du Far° Festival des arts vivants Nyon

Danse

Âge conseillé dès 12 ans

Chorégraphie: Michiel Vandevelde
Danse et création: Bryana Fritz
Costume: Lila John
Lumière: Michiel Vandevelde, Tom Bruwier
Technique: Michiel Vandevelde, Tom Bruwier
Conseil artistique: Esther Severi, Kristof van Baarle, Dries Douibi, Maria Rossler 

L’invasion culturelle peut-elle s’inscrire dans les danses populaires, en brouillant leur identité pour finalement en recracher une nouvelle, composite et multicolore? 

En 1928, le poète et essayiste brésilien Oswald de Andrade écrit le Manifeste Anthropophage*. Dans ce texte il prône l’ingestion symbolique du colonisateur, affirmant la modernité brésilienne dans un processus de dévoration lors duquel la culture européenne n’est pas simplement singée, mais assimilée et régurgitée sous une nouvelle forme. L’auteur offre ainsi une alternative au nivellement culturel et à la fascination pour une culture dominatrice. 

Inspiré par le processus décrit dans le manifeste, Michiel Vandevelde s’interroge sur ce que nous pourrions considérer comme invasif dans l’espace public occidental. Sa réponse, déclinée dans plusieurs performances, a consisté à cannibaliser des danses issues de clips vidéo populaires auxquelles il juxtaposait de la matière textuelle. Dans Andrade, il ne retient que la danse cannibalisée dans son abstraction. Il réinvestit le matériel chorégraphique et musical de ses performances précédentes pour générer une danse étrange et envoutante, appartenant à une culture encore à découvrir.

* Se dit d’un être vivant qui mange de la chair humaine.

Production: Disagree vzw Coproduction: Kaaitheater

Les Terrasses du Casino

24 et 25 aout 2018 

Vendredi 24 août 

19h – Doolin, musique irlandaise

La musique coule dans le sang des irlandais. Un voyage en Irlande n’est pas complet sans une soirée passée dans un pub à assister à une de ces fameuses “sessions” de musique. Doolin est une petite ville irlandaise côtière de l’Atlantique. Cette cité est selon la légende, le berceau de la musique traditionnelle Irlandaise, d’où l’idée du nom de cette formation créée en 1999. C’est à une plongée dans la culture celtique et sa chaleur communicative que Doolin vous convie.

Myrthe  Rozeboom – Flûte / Niko Regard – Violon / Florian Desbaillet – Guitare / Claude Meynent – Percussions

20h30 – Simon Gerber & Sophie Noir Trio, Rhythm’n’Blues et Soul

Après 8 ans passés en tant que bassiste de Sophie Hunger, Simon Gerber retrouve ses origines : la chanson et la musique Soul… Avec sa complice musicale de 20 ans Sophie Noir, ils forment un nouveau trio, complété par le batteur et ingénieur du son Claude Kamber. Un trio à deux voix où les instruments s’échangent et les deux voix se mêlent dans une alchimie rare. Avec un répertoire composé de chansons originales, de chansons réarrangées, et enfin de duos du répertoire Soul et Rhythm’n’Blues américain, leur musique est tour à tour minimale et poignante, intense et électrique, douce et détonante! 

Simon Gerber et Sophie Noir – voix, guitare, basse, clavier / Claude Kamber – Batterie et percussions

22h – Los Ratones, musique cubaine

Los Ratones est un sextet qui interprète le « Son Cubano », la musique traditionnelle cubaine revenue sur le devant de la scène grâce au collectif *Buena Vista Social Club » à la fin des années 90. Venez découvrir les rythmes endiablés et les chants des “Guajiros” de Santiago de Cuba, ponctués par les accents du tres (guitare cubaine) et les mélodies enchanteresses de la clarinette, du saxophone et de la flûte.

Tous en piste! Vol direct pour la Havane aux sons des rythmes caraïbes… Caliente !

Arcadio Lopez – voix, percussions /  Philippe Lièvre – tres, voix /  Dan Vera – basse, chœurs /  Thierry « Binbin » Benguerel – percussions /  Yesid Fonseca – clarinette, sax ténor /  Thibault Martinet – flûte, sax alto 

Samedi 25 août 

19h30 – Ils vécurent enfants et firent beaucoup d’heureux – performance de la Cie Alsand

Ils vécurent enfants et firent beaucoup d’heureux n’est pas un spectacle au sens traditionnel. C’est au milieu du public sur la terrasse du Casino que la “fête” émerge. Seule une table autour de laquelle s’installent les convives pour y partager un repas… de mariage, car c’est de cette fête extraordinaire et banale dont il s’agit : on célèbre l’union de deux invités.
Les invités dînent, dansent sur un groove tzigane, assistent aux extravagances des trois sœurs du marié. Sous leurs yeux, les performances rythment la soirée
: musique, marionnettes, clown, théâtre; un instant festif comme sait en créer Le collectif “Le printemps du machiniste”. 

Louis Sergejev – mise en scène, musicien / Dorine Dussautoir – jeu, marionnettes / Morgane Mellet, Cécile Morelle- jeu / Damien Vuarraz, Adrien Alix – musiciens / Guillaume Poix – dramaturge

20h30 – Bal de l’Orchestre Jaune

L’Orchestre Jaune revient pour la 4e année consécutive faire danser la terrasse du Casino ! Composé de 22 artistes réunis par Daniel Perrin, pianiste et compositeur lausannois. Ce sont des musiciens, chanteurs, une section rythmique, des cuivres, des claviers, des guitares et un violon.
Son répertoire : de la Pop music ? Beaucoup. Du Rythm’Blues ? Oh yeah. De la chanson française ? A l’occasion. De la World music? Un peu. Ça chante et ça danse en anglais, en français, en italien, en espagnol, en serbe, en arabe, des hits inoxydables créés par d’illustres artistes auxquels l’orchestre rend hommage.
Le Jaune nous convie à une réunion de famille. Sur scène comme dans le public, on se retrouve, on ne s’est pas vu depuis longtemps. Les générations, les styles se mélangent, sur scène comme sur la piste de danse. Mais à la fin tout le monde est heureux. On a dansé comme des fous, on a joué comme des valeureux, on se reverra la prochaine fois.

Abasia – Périple en pays chagrin

Du 20 au 23 septembre

Théâtre

Histoire originale, texte et dramaturgie : Nicolas Yazgi
Mise en scène: Julie Burnier et Frédéric Ozier
Scénographie : Curious Space
Collaboration artistique : Sébastien Ribaux
Jeu : Julie Burnier Philippe Chosson Cédric Leproust Frédéric Ozier
Lumières : Antoine Friderici
Univers sonore: Raphael Raccuia
Costumes : Amandine Rutschmann
Maquillage, prothèses : Laura Ozier
Création marionnettes : Christophe Kiss

Un conte contemporain et fantasmagorique, une plongée dans la caverne mentale d’un homme à terre. Un itinéraire singulier de réappropriation de l’élan de vie !

Une goutte tombe de nulle part dans le café du matin avec la régularité d’un métronome. À l’image de l’antique supplice chinois, elle aura progressivement raison des derniers appuis d’un homme à terre. 

Confronté à la pression et à l’indifférence de son milieu professionnel ainsi qu’à la gêne et à l’incompréhension de ses proches, plus rien ne semble le retenir ici-bas. Pourtant, au moment où il renonce à la vie, il se retrouve détourné vers un univers inconnu vivant incognito en filigrane du monde contemporain. 

Ces limbes sont peuplés de personnes ayant perdu leur place dans la société. Ensemble, elles s’entraident et réinventent à leur manière d’anciens rituels de guérison pour se redonner l’énergie de vivre. 

Abasia, c’est un univers surréel où la mélancolie côtoie l’humour, où la poésie illumine la noirceur, où la violence et la douceur rôdent.

Création Coproduction Cie Pied de Biche, Casino Théâtre de Rolle

Charrette!

28 sept 2018, 20h
30 sept 2018, 17h

Humour 

Dès 10 ans

Jeu : Simon Romang
Mise en scène : Georges Guerreiro
Ecriture : Simon Romang, Georges Guerreiro
Conseil artistique : Alain Borek
Création son et lumière : Robin Dupuis

Dans ce seul en scène désopilant, un fils de paysan fait la paix avec l’histoire atypique de sa courte vie pour mieux la livrer en pâture au public. Attention fous rires! 

Un fils de paysan vaudois qui manque d’être tué par un Vacherin Mont d’Or à la naissance, avant d’être atteint par une forme aiguë de “vache folle”… Voici en résumé la biographie de Simon Romang, qui avec une habileté toute rocambolesque, fait de sa vie une épopée chaotique, entre monologue dramatique et pur stand-up. 

Ce fougueux récit de douces péripéties nous emmène de la ferme familiale à Paris, puis à New York, en passant par l’Ecole Steiner. Ce voyage semé d’embûches, à la fois sensible et grotesque, est l’occasion de faire connaissance avec différents personnages : le Major Davel, révolutionnaire raté; le Papa Romang, poète et protestant besogneux ; José l’immigré espagnol illégal ou encore John le patron de restaurant new-yorkais assoiffé de pognon. 

VOX OFFICE – Voxset

5 oct 18, 20h
6 oct 18, 19h

Spectacle musical

Tout public

Chant et jeu: Lauranne Jaquier, Joanne Gaillard, Tania Zoppi, Annick Matthey, Claude Mayland-Caféclope, Laurent Pojet-Frelon Vert, Bernard Jaquier-Mister B.

Arrangements : Bernard Jaquier
Mise en scène: Sophie Pasquet
Son: Fabien Ayer
Lumières: Jean-Marc Tinguely

Imaginez-vous passant d’une scène mythique d’un film de Tarantino à celle d’un Chaplin… rire aux éclats sur le thème de la « Panthère rose » et être saisi de nostalgie sur « Bagdad Café »… Vox Office va vous faire surfer sur une vague d’émotions !  

Pour la 3e fois, le groupe 100% vocal Voxset fera vibrer la salle du Casino Théâtre. Avec ce nouveau projet, il se lance un défi de taille en allant puiser son répertoire dans les grands classiques du 7e Art. 

Désireux de partager la passion qui les anime depuis plus de 10 ans avec le public, les sept interprètes proposent une première suisse puisqu’il s’agit du premier spectacle A capella sur le thème du cinéma. 

Un spectacle à la saveur d’une «madeleine de Proust» qui dès les premières notes vous replonge dans l’atmosphère du film évoqué en musique… Laissez-vous porter et amusez-vous à retrouver les ambiances et les histoires des films mis à l’honneur.  

Ne manquez pas cette performance qui va enchanter petits et grands, fédératrice et explosive ! 

Janis – Still on the Road

2 nov 18, 20h
3 nov 18, 19h
4 nov 18, 17h

Spectacle musical

Mise en scène: Viviane Gay
Regard extérieur: Marielle Pinsard
Conception et adaptation: Jérémie Sonntag et Viviane Gay
Chant et jeu: Viviane Gay
Arrangements, piano Rhodes et électronique: Sašo Vollmaier
Electronique et guitare basse: Marcin de Morsier
Guitare, trompinette et électronique: Ariel Garcia
Batterie et percussion: Luc Müller
Lumière: David Baumgartner 

Ce spectacle évoque, par la figure icônique de Janis Joplin, une quête de liberté au travers d’un patchwork d’impressions et d’émotions.

Sa voix rauque résonne encore dans nos cœurs. Cette fille, fauchée à 27 ans, rockeuse que l’intensité de la scène détournait du sel de la vraie vie, elle qui voyait son pays détruire le Vietnâm et l’humain dans son plus sombre appareil. Cette étoile filante de la musique, durant sa courte existence, n’a jamais cessé d’être entière, jusqu’au-boutiste. 

A travers le parcours de vie de Janis et de sa musique, des poèmes des artistes Beatnik, des anecdotes de la vie de la comédienne, ce spectacle est une ode à la liberté d’expression, à l’égalité sous toutes ses formes, à l’union du féminin et du masculin en chacun de nous. C’est un appel à revenir à l’essentiel, à se rappeler qu’on ne vit qu’une fois et qu’on ne fait pas de compromis avec ses rêves. 

Coproduction Cie Patte Blanche, Casino Théâtre de Rolle

Les Insulaires

8 et 9 nov 18, 20h

Théâtre et danse

Dès 14 ans

Textes : Pascal Garnier et Michel Tournier
Adaptation, dramaturgie, mise en scène : David Janelas
Avec : David Janelas, Olga Domanska, Claude Sprecher, Virginie Janelas
Chorégraphie : Olga Dománska
Musique : Virginie Janelas et Claude Sprecher
Lumières : Ludovic Janelas 

Une fuite vers une île déserte imaginaire, fantasme de liberté et de rémission. Un polar visuel dans lequel un meurtre met en question la survie d’un amour. 

Les Insulaires est un histoire crue, noire, qui parle de la solitude des êtes dans les villes, de la petite misère, avec des mots simples et sans détours. C’est également une histoire de désir, de liberté, de voyages, de pays exotiques et d’îles inexplorées. On raconte un amour qui se veut sans conditions, sans entraves, et ce jusqu’à la destruction. 

Derrière le poids du passé des personnages et de la lourdeur de leur quotidien, se dégage un désir fou de liberté, de poésie et de chaleur. Un besoin viscéral d’aimer et d’être aimé. À mesure que l’intrigue avance, les actes tragiques commis par les deux héros les poussent à fuir au loin, peut-être même jusque sur une île? Le voyage débute, tel une fuite en avant vers une liberté un peu folle. Avez-vous déjà rêvé de tout quitter, de partir sur une île lointaine ? 

Création 

Production Cafuné Théâtre 

Hang Up

30 nov 2018, 20h
1er déc 2018, 19h

Théâtre et clowns

Ecriture: Marjolaine Minot, Céline Rey et David Melendy
Mise en scène : Marjolaine Minot
Avec : Céline Rey et David Melendy
Lumière : Antoine Zivelongh
Scénographie : Valentin Steinemann 

Hang Up est un poème absurde sur l’état d’être (ou de ne pas être) où deux clowns malicieux, charmants et sensibles évoluent entre l’art du clown et celui du théâtre.  

Garlic et Dangle attendent, pendus à leur manteau. Suspendus hors du temps, sur un long porte-habits dans un espace nommé la «Station de l’Entre-deux»… ils patientent. Un vieil haut-parleur grésillant leur rappelle sporadiquement qu’ils sont en attente de réincarnation. 

Garlic, malicieuse boule de féroce tendresse, impatiente et mutine, rêve de se réincarner en arbre. Elle passe son temps à dormir et à trier sa collection de désirs impossibles. Dangle, long, lent et mélancolique, solide masse de vive incertitude, travaille interminablement à terminer son poème et se perd dans des réflexions métaphysiques. Ces deux âmes fantasques sont là, abandonnées à elles-mêmes, avec rien d’autre que l’autre et une éternité de temps. Le temps de se confronter à leurs rêves et à leurs inquiétudes sans savoir quand arrivera le moment d’être précipité dans une nouvelle vie. 

Par leur expressivité corporelle et leurs mots pertinents de clowns, les Diptik proposent une exploration délicate et drôle de la liberté humaine. Comment se choisir une vie, un corps, une place ? Sont-ils ou ne sont-ils pas? Ce spectacle touchant et drôle, auscultant l’humanité, tente d’y répondre.

Production Les Diptik

Monsieur Kipu 

7 déc 2018, 19h

8 déc 2018, 18h

Théâtre 

Tout public dès 7ans

D’après Mr Stink de David Walliams
Adaptation : Robert Sandoz
Mise en scène : Sylviane Tille
Avec : Fanny Brunet, Catherine Büchi, Céline Cesa, Vincent Rime, Diego Todeschini
Scénographie, costumes et masques : Julie Delwarde
Lumière : Mario Torchio
Costumes : Emilie Bourdilloud, Christine Torche
Maquillages : Letitia Rochaix
Décor : Vincent Rime
Patines et accessoires : Sylvia Faleni
Musique : François Gendre
Régie : Julien Dick
Chef technique : Stéphane Gattoni

Spectacle sensible qui traite avec drôlerie de l’amitié inattendue entre un sans-abri et une petite fille. Monsieur Kipu célèbre l’entraide. 

Monsieur Kipu puait. Il empestait. Il cocottait.  Il schlinguait.  Mais si M. Kipu puait, ce n’était pas sa faute, car c’était un clochard. N’ayant pas de maison, il n’avait jamais l’occasion de se laver correctement comme vous et moi. Personne ne s’arrêtait jamais pour lui faire la conversation. Du moins jusqu’au jour où une petite fille trouva enfin le courage d’aller lui parler. 

Chaque jour, Chloé Croûton l’observe avec curiosité depuis la banquette arrière du véhicule ultrachic qui la conduit à son école privée. Elle a même tellement de questions à lui poser qu’elle décide de l’aborder. Mère désapprouverait, elle qui prône l’absolue distinction en inondant le monde de déodorant – pire, elle décide de s’engager en politique et son programme électoral bannit les sans-abris ! C’en est trop pour Chloé ! Elle prend son courage à deux mains et s’en va planquer son nouvel ami dans la cabane du jardin… – et c’est là que notre histoire commence…

Production : Cie de L’éfrangeté Coproduction : Equilibre – Nuithonie – Fribourg

Concert viennois du Petit Nouvel An

6 janv 2019, 17h

Tout public

Ensemble Tiffany

Direction : Friedemann Sarnau

Des bulles, de la gaieté, des froufrous et de la musique aux couleurs pastel ou acidulées, pour faire pétiller la nouvelle année !

Porté par l’Ensemble Tiffany, le traditionnel concert du Petit Nouvel-An rappelle les années folles, un temps où la musique légère égayait les salons, soulevait les jupes tourbillonnantes des filles et faisait miroiter les souliers vernis des garçons.

Valses de Strauss et de Waldteufel, pots-pourris d’opéras ou d’opérettes: le violoniste Friedemann Sarnau réunit une quinzaine de musiciens romands pour reconstituer le répertoire grisant, agrémenté d’un zeste de nostalgie de la Belle Epoque.

Alliant raffinement, joie et élégance, l’esprit de l’Ensemble Tiffany rappelle les grandes heures d’une époque où tout semblait permis.

Prolongez ensuite cet instant autour d’une coupe de champagne et de quelques amuse-bouches… Prosit Neujahr !

La double Constance ou le voyage de Max

Du 1er au 3 février 2019

Théâtre

Texte Lisa Torriente
Mise en scène Carlos Díaz
Jeu Rodolphe Ittig, Lisa Torriente,
Amanda Cepero, Coralia Rodríguez
Percussions Michel Kun
Guitare et chant Lorenzo Tartabull
Chant et danse Amanda Cepero, Coralia Rodríguez
Films d’animation Isabelle Million, Adolfo Izquierdo Mesa
Création lumières Loïc Bonnavia
Régie et Vidéo Dominique Mercie Balaz
Costumes Lisa Torriente & Carlos Díaz

Max a 60 ans et sa femme l’a quitté. Il est prêt à tout pour la reconquérir. Sa quête nous entraine dans une réflexion sur l’avenir amoureux et sur les voyages qui nous révèlent. 

La vie de Max a basculé depuis que sa femme est partie. A 60 ans, sa plus grande crainte est de finir ses jours seul. Il choisit de se battre pour récupérer son épouse, qu’il aime encore. Il s’embarque pour Cuba, pour la rejoindre, et va se cogner contre une foule d’imprévus qui vont dynamiter le confort dans lequel sa vie, sans crier gare, s’était installée. Ii y côtoie une comédie humaine en lutte quotidenne pour vivre un jour de plus. Les images des rues de la Havane, les incantations Yoruba, les voix chaudes et les rythmes sensuels l’entrainent dans un voyage initiatique. 

Entre rires et émotions, Max nous emmène sur cette île de Cuba, objet de fantasmes et d’idées reçues, destination de vacances et de sexe, où la vie est si concentrée qu’elle lui éclate au visage, révélant ce qu’il avait refoulé de lui-même.

Création 

Coproduction Cie Motamot, Casino Théâtre de Rolle, Traboules AudioVisuel – Lyon
Teatro, El Público – La Havane, Les Tisseuses de Paroles – Genève 

Marina Rollman – Un spectacle drôle

8 fév 2019, 20h
9 fév 2019, 19h

Humour – Stand Up

Texte et mise en scène: Marina Rollman

Révélée au public par ses facéties de chroniqueuse, Marina Rollman pose dans son premier spectacle son regard espiègle sur notre étrange société.

Comment devenir une bonne personne ? Pourquoi les gens que l’on câline n’ont aucune ambition dans la vie ? Quel est le projet absurde qui se cache derrière les enterrements de vie de jeune fille/garçon ? Comment combattre les « néo-religions » qui ravagent notre génération à l’image de l’auto-entreprenariat et du Cross fit ? 

Autant de questions essentielles auxquelles Marina Rollman tente de répondre en fine observatrice d’une société en constante mutation, faite de progrès et d’absurdités forcément savoureuses! 

Son franc-parler fait d’elle le symbole de cette nouvelle vague d’humoristes élevés au Stand Up à l’américaine qui n’a pas peur d’enchaîner les vannes avec pour seule arme une plume et un micro.

Un Stand Up empreint de nonchalance, d’amour, de finesse et de fulgurances humoristiques ! 

Three Ages

15 fév 2019, 20h
16 fév 2019, 19h

Danse

Dès 12 ans

Chorégraphie et mise en scène: Matthias Kaas, Clément Bugnon
Dramaturgie: Guy Cools
Danseurs: en cours de distribution
Musique: Michio Woirgardt
Lumière et scénographie : Besim Morina

Dans ce spectacle, les trois périodes de la vie sont évoquées sous la forme d’un triptyque, symbole de l’indivisibilité de l’existence avec une fulgurante acuité. 

La vie, comme un tryptique, est composée de trois temps: la jeunesse, période fougueuse des premières expériences et des rêves qui quadrillent l’idée du futur. L’âge moyen, là où la force de vivre est installée, solide, mais qui déjà est guettée par un certain réalisme, sinon un fatalisme de voir étouffées quelques aspirations de jeunesse auxquelles on tenait. Enfin vient le vieil âge, le temps des bilans, parfois des regrets, où les erreurs du passé ont un goût amer, alors que les visages emmagasinés dans l’esprit sont autant de souvenirs qui animent une puissante vie intérieure. 

Ces trois âges donnent à voir un spectacle saisissant qui se veut un reflet de nos existences qui avancent inexorablement. 

Création

Coproduction Company Idem, Théâtre Benno Besson Yverdon-les-Bains

Des Tours autour de Nougaro

8 mars 2019, 20h
9 mars 2019, 19h
10 mars 2019, 17h

Spectacle musical

Chant, textes: Pascal Schopfer
Guitare : Julien Revilloud
Batterie: Luigi Galati
Basse: Gérald Perera
Clavier et arrangements: Daniel Perrin
Clarinette : Jean-Samuel Racine
Trompette: Zacharie Ksyk
Œil extérieur: Olivier Périat
Son: Bernie Amaudruz
Lumière: David Baumgartner

Ceci n’est pas un tour de chant! C’est un voyage, une pérégrination sensible autour de l’oeuvre de Claude Nougaro, forcément maline et gouailleuse. 

Autour de Pascal Schopfer et de son amour immodéré pour le chanteur toulousain, une constellation de 6 musiciens pour mieux encercler le verbe haut et claquant de chansons qui, en célébrant la vie du chanteur, racontent tout autant la leur. Et la nôtre, bien sûr. 

Poésie, humour et fantaisie sont ici déployés pour toucher au coeur, à travers le lien intime qui peut lier un être à l’oeuvre d’un tout grand, et sceller deux vies qui, sans jamais se croiser, semblent avoir tant de choses en commun. 

Il sera donc forcément question de Nougaro, mais aussi et surtout d’amour, de coq, d’enfants qui poussent… Le temps, suspendu, sera tout accroché à cet enfant qui vit encore en nous si, par bonheur, on croit encore au rêve. 

Création

Coproduction Cie 5/4 et Casino Théâtre de Rolle

Frida Kahlo – Autoportrait d’une femme

14 et 15 mars 2019, 20h

Spectacle musical 

Dès 10 ans

Texte : Rauda Jamis
Adaptation, conception, production: Cie L’Hydre Folle
Mise en scène: Yvan Rihs, Martine Corbat
Avec: Diego Todeschini, Martine Corbat, Pierre Omer, Julien Israelian, Yangalie Kohlbrenner
Scénographie, recherches plastiques: Yangalie Kohlbrenner
Musiques: Pierre Omer et Julien Israelian
Costumes: Irène Schlatter
Couture: Laurence Stenzin-Durieux
Lumière: Laurent Schaer
Son: David Grillon
Maquillage, coiffure: Katrine Zingg

Frida Kahlo, est l’incarnation de la figure d’une résistante. Cette artiste engagée a conçu son oeuvre comme un outil de paix et de liberté.

On la connaît pour son puissant mono-sourcil. Ce détail féministe de sa face, qu’elle a tant de fois représentée, était le symbole de son refus de se conformer aux standards de beauté. Frida Kahlo, cet événement de l’art et de l’histoire des femmes, née en 1910 alors que la révolution fait rage au Mexique, n’a jamais hésité à se servir d’une force en elle qui pouvait aller jusqu’à la monstruosité. 

Elle donnait à voir ses souffrances et ses blessures et se mettait à nu afin de surmonter sa douleur physique. C’est ainsi que l’aura de Frida a traversé un siècle et touche encore de manière si vive: les femmes, les hommes, les révolutionnaires, les féministes, les minorités au sens social, politique et culturel. 

Elle n’a eu de cesse de mettre son art au service de la cause du peuple et son influence, toujours aussi vive, est l’objet de ce spectacle fantasmagorique.

Production L’Hydre Folle

Looping 

22 mars 2019, 20h
23 mars 2019, 19h

Spectacle lyrico-humorisitique

Tout public, dès 5 ans

Concept : Leana Durney, Davide Autieri
Texte : création collective
Arrangements musicaux et compositions : Cédric Liardet
Mise en scène : Patrick Léonard
(co-directeur artistique de la Cie des 7 doigts de la main)
Avec : Leana Durney, Davide Autieri, Loïc Bartolini, Raphaël Perrenoud, Cédric Liardet
Décor : Victor Lapierre
Lumière : Pia Marmier
Costumes : Laura Ziegelmüller

Looping ou quand l’opéra s’invite sur la piste du cirque ; Imbroglios acrobatiques et vocalises funambulesques garantis !

Les frères Gemelloni dirigent le cirque du même nom. Complices sur la piste, mais rivaux en coulisse, chacun aspire à diriger seul l’héritage familial. Doués malgré eux, l’un pour la magie et l’autre pour la musique, ils se disent pourtant être les meilleurs acrobates au monde. A leur côté, un homme-orchestre perché sur son podium a la phobie du sol, un technicien délicieusement maladroit s’active en tout sens et un petit pierrot plus lunatique que lunaire complète cette troupe atypique. 

Ce soir, ils doivent se produire en public, mais l’équipe technique, à l’exception de l’éclairagiste qui a le vertige, a disparu ! Rien n’est prêt, pas même le chapiteau… Les frères Gemelloni, que rien n’arrête, décident alors de créer le numéro qui fera leur renommée mondiale : monter le chapiteau en même temps que se déroule la représentation. 

Poétique, loufoque, touchant et humoristique, Looping s’adresse aux petits comme aux grands dans un flamboyant mélange des genres et des arts.

Production : Comiqu’opéra

Coproduction : Théâtre du Passage, Casino Théâtre de Rolle

Les Curistes

27 et 28 mars 2019, 20h

Humour

De et par : Patrick Lapp et Jean-Charles Simon
Décor : Jean-Marie Liengme
Lumière : Alain Engler
Images vidéo : Air Production

Lapp et Simon : le retour sur la scène rolloise de ce duo de légende de l’humour romand. Fous rires garantis !

Comme de nombreux vieux couples qui s’aiment et se déchirent, Lapp et Simon, duo légendaire de radio, télé et scène, profitent des bienfaits de la thalassothérapie pour amorcer des retrouvailles revigorantes et cocasses…

Ils sont venus dans cette station thermale pour soigner l’ensemble de leurs problèmes de rhumatologie et d’affections digestives. Les longues attentes avant d’accéder aux soins vont leur permettre de se poser, entre autres, une question essentielle : « Aqua qu’on sert encore? »

Mon Papa (roi de l’Olympe)

6 avr 2019, 18h
7 avr 2019, 17h

Théâtre, dès 6 ans

D’après Le Feuilleton d’Hermès de Murielle Szac

Conception et adaptation : Julien Basler | Zoé Cadotsch | Laurent Nicolas | Virginie Schell
Texte : Laurent Nicolas, Virginie Schell
Mise en scène: Julien Basler
Scénographie: Zoé Cadotsch
Jeu: Vincent Coppey, Virginie Schell
Musique: Laurent Nicolas
Lumière : William Fournier
Construction : David Chatel

La Mythologie à la portée de tous ! Grâce à Hermès, nous suivons les mille et un rebondissements d’une histoire dont il est le héros facétieux. 

Mon papa (roi de l’Olympe), raconte les premiers pas de la vie d’Hermès, jeune dieu de la mythologie grecque et petit super héros qui s’ignore encore. En cherchant à connaître l’origine de toutes choses, Hermès, enfant espiègle et curieux, découvre aussi l’histoire de son père Zeus, roi de l’Olympe.

Cette plongée dans un monde de papier animé, illuminé et sonorisé, aborde les premières questions de l’enfant tout autant que les grands épisodes mythologiques.

La spontanéité, la frivolité et le caractère joyeux d’Hermès entraineront irresistiblement petits et grands à le suivre dans ses découvertes riches en aventures.

Coproduction: Ruya Connection, Petit Théâtre de Lausanne

Fête de la Danse

Du 3 au 5 mai 2019

En collaboration avec le Service culturel de la Ville de Rolle

Trois jours de Danse sous toutes ses formes : ludique, festive, participative, pédagogique et artistique.

Manifestation à portée nationale, la Fête de la danse se déroule simultanément dans 30 villes de Suisse, le même week-end. Placée sous le signe de la convivialité, de la rencontre, de la transmission et du partage, cette 3e édition rolloise fera danser toute la région de la Côte.

La population aura ainsi la possibilité de s’initier et de découvrir la Danse sous toutes ses formes. Ecoles de danses, danseurs amateurs et professionnels se retrouveront dans la rue, sur les quais, sur les pistes, dans les salles pour réveiller nos sens et se sentir soudainement pleins de vie et d’énergie. 

Tout public

On n’a pas tous les jours 100 ans !

10 mai 2019, 20h
11 mai 2019, 19h
12 mai 2019, 17h

Spectacle musical 

Conception, mise en scène, chant et jeu: Frank Arnaudon
Conception, chant et jeu : Claudine Berthet
Chant et jeu: Frank Michaux 
Arrangements, piano et jeu: Paul Kapp

Voyage dans le temps par la chanson française, ce spectacle est une sémillante promenade sur le chemin de la gouaille dans une France glorieuse. 

De l’après-guerre à l’Occupation, de la Belle époque aux années 1930, cette balade entre 1887 et 1963, les chansons en bandoulière, est une évocation de la vie quotidienne des Parisiens et des Français. De véritables pépites musicales qui, telles de petits spectacles, convoquent des personnages à jaillir sur scène. 

Léo Ferré, Maurice Chevalier, Aristide Bruant, Eugénie Buffet, Berthe Sylva… un répertoire infini qui a encore bien des choses à nous dire, et dont la découverte, même pour les néophytes, est à chaque fois source de rire et d’émotion. 

Création

Coproduction Le Pavillon des singes, Casino Théâtre de Rolle

Bourvil, c’était bien

24 mai 2019, 20h
25 mai 2019, 19h
26 mai 2019, 17h

Spectacle musical 

Tout public

Avec : Maria Mettral, Pascal Rinaldi, Thierry Romanens, Pierre Aucaigne, Claude Mordasini – alias Morda, Yves Z, Lionel Buiret
Mise en scène : Dimitri Anzules
Son : Bernard Amaudruz
Lumière : Marion Noëlle 

Bourvil a enchanté les mondes du cinéma, du théâtre et de la chanson. C’est à une balade sous forme de célébration que cette joyeuse équipe d’amis vous convie.

 Bourvil a marqué de son empreinte, le 20ème siècle cinématographique, théâtral et musical de la francophonie. Il a légué au patrimoine, plus de cinquante films, plus de trois cents chansons et une bonne série d’opérettes et de pièces de théâtre. 

« Salade de fruits », « La tactique du gendarme », « Les crayons », les tubes de Bourvil ne manquent pas pour se transporter sur les bords de Marne, dans une guinguette des années 50 où une bande de copains a voulu revenir, entonner un « Joinville le pont » enthousiaste, que le public reprend en chœur.

De « La Grande Vadrouille » au « Cerveau », sans oublier les monologues mythiques : « le conservatoire » et l’eau ferrugineuse », cet artiste polyvalent n’a jamais cessé de faire rire et d’émouvoir son public, tour à tour timide ou facétieux. Remonter le fil de sa carrière, en lui empruntant quelques morceaux choisis est une tendre promenade. Et puis réentendre la voix de Bourvil résonner à nouveau dans un poste de radio de ces années folles.

Autour d’un ballon de blanc, le « Clair de lune à Maubeuge », forcément, a les reflets de l’amitié. 

Les rencontres des Toiles du Casino

Mercredi 3 octobre 2018, 20h

Comment écouter un film ?

Par François Musy, ingénieur du son

Installé à Rolle, François Musy a collaboré avec de grands cinéastes, Xavier Giannoli, Silvio Soldini, Manoel de Oliveira, Olivier Assayas, Tony Gatlif, Claire Simon, Jean-Luc Godard, pour ne citer qu’eux. Son travail d’ingénieur du son a été récompensé à de nombreuses reprises, notamment par deux Césars  pour « Quand j’étais chanteur» et «Marguerite ».

François Musy vous invite à « écouter un film », au travers d’une sélection choisie parmi les 160 films qu’il a sonorisés et des extraits de sa sonothèque. A l’issue de cette soirée, les oreilles seront affutées pour mieux saisir l’importance de conjuguer le son avec les images !

Mercredi 6 février 2019, 20h

Rencontre avec Jean-René Clair, une voix du Petit et du Grand écran

Il est la voix que tout téléspectateur romand connaît ! Jean-René Clair, en parallèle de sa carrière de comédien, prête sa voix à de nombreux film qu’ils soient documentaires, de fiction ou encore pour des publicités.C’est à une rencontreavec le comédien rollois que nous vous invitons afin de partager ses expériences de narration et les procédés des « voix off » à la télévision et au cinéma.

La soirée se poursuivra avec la projection du documentaire

Russi – Collombin, un duel au sommet

Pierre Morath, Suisse, 2018 – 59’

Retrouvez ce duel mythique des années 70, Russi – Collombin. Tout opposaient ces deux skieurs suisses alors qu’ils s’affrontaient sur les cimes du ski alpin mondial !

Mercredi 3 avril 2019, 20h

Le Léman fait son cinéma

En collaboration avec le Musée du Léman de Nyon

Conférence illustrée de nombreux extraits de films

Des habitats lacustres du Néolithique aux compétitions nautiques contemporaines, de la pêche à la viticulture installée de longue date sur ses coteaux, le Léman est un espace à part au cœur de l’Europe alpine. A la fois frontière, espace d’échanges et source d’identité commune, cette étendue d’eau a également inspiré de nombreux cinéastes, peintres et écrivains…

Mercredi 1ermai, 20h

En avant-programme de la Fête de la Danse

Une vie après la danse

Rencontre et projection du documentaire Dancer de Steven Cantor 

Première partie

Rencontre avec Karine Grasset, ancienne danseuse professionnelle, aujourd’hui Secrétaire générale de la CORODIS et avec Alessandra Mattana, Secrétaire générale de Danse Transition

Deuxième partie
Projection du documentaire de Steven Cantor DANCER

Ce film retrace, au travers d’images d’archives et d’interviews, l’incroyable parcours de Sergueï Polunin, un anti-héros, une étoile qui brille de mille feux jusqu’à ce qu’elle entame son déclin. De la misère de son enfance en Ukraine à son engagement au Royal Ballet de Londres en passant par sa démission surprise, découvrez l’histoire de cet « enfant terrible » étoile filante de la danse classique.

Mercredi 15 mai, 20h

INSULAIRE – Rencontre avec Stéphane Goël

A l’occasion de la sortie du documentaire INSULAIRE, rencontrez le réalisateur Stéphane Goël et la compositrice Sara Oswald.

En 1877, Alfred von Rodt, un aristocrate bernois, devient gouverneur d’une minuscule île au large des côtes chiliennes. Il règne jusqu’à sa mort sur «son petit royaume» peuplé de quelques dizaines d’insulaires et de milliers de chèvres. Ses descendants, fiers de leurs origines helvétiques, rêvent d’autonomie politique et songent à réguler l’immigration. Cette île est une métaphore, un morceau de Suisse perdue dans l’océan.

Ciné-seniors

Lundi 1er octobre 2018,14h30

L’Ordre divin

Comédie – Petra Volpe, Suisse, 2017 –  avec Marie Leuenberger, Max Simonischek, Rachel Braunschweig – 1h36

Suisse centrale, 1971. Alors que l’on s’apprête à voter pour ou contre le suffrage féminin, Nora, une jeune mère au foyer sans histoire, se met à militer pour la cause des femmes.

Lundi 5 novembre 2018, 14h30

Talons aiguilles

Comédie dramatique – Pedro Almodovar, Espagne/France, 1992 – avec Victoria Abril, Rebeca Giner, Marisa Paredes, Miguel Bosé – 1h53

Après des années d’absence, Becky Del Paramo, célèbre chanteuse des années soixante, rentre à Madrid pour retrouver sa fille, Rebecca, mariée à un de ses anciens amants, Manuel…

Lundi 3 décembre 2018, 14h30

Plans fixes

Anne Ansermet – Itinéraires d’une vie, de Jean Mayerat, 1989, 50 minutes

Découvrez la vie de la fille du célèbre chef d’orchestre, faite de musique, de rencontres et de voyages.

Marie-Thérèse Chappaz – La Vigne et le Vivre, de Gilles Vuissoz et Frédéric Capt, 2017, 50 minutes

Portrait d’une vigneronne valaisanne passionnée, pionnière dans l’usage de la biodynamie et récompensée en 1995 par Gault et Millau.

Lundi 4 février 2019, 14h30

Jamais le Dimanche

Comédie dramatiqueJules Dassin, Grèce, 1960 – avec Melina Mercouri, Jules Dassin, George Foundas – 1h31

Homère, un intellectuel américain en visite à Athènes déplore le déclin de la civilisation grecque, incarné à ses yeux par Ilya, la plus sublime et célèbre des prostituées du Pirée.

Lundi 11 mars 2019, 14h30

Chez Simone et Patricia

Documentaire – Claude Schauli, Suisse, 2016 – 1h30

Il était une fois un petit kiosque hors du temps au cœur du Locle… Tenu depuis 50 ans par l’infatigable Simone Favre, secondée par sa fille Patricia, il est resté un lieu d’échanges, de rencontres, un lieu de vie.

Lundi 1eravril 2019, 14h30

L’Enfant d’en haut

Drame – Ursula Meier, Suisse/France, 2012 – avec Kacey Mottet Klein, Léa Seydoux – 1h37

Simon, 12 ans, vit seul avec sa grande sœur Louise, dans une vallée industrielle surplombée par une opulente station de ski suisse. Là-haut, il vole des skis pour les revendre en plaine…

Lundi 13 mai 2019, 14h30

The Danish Girl

Drame – Tom Hooper, Etats-Unis/Royaume Uni/Allemagne, 2016 –avec Eddie Redmayne, Alicia Vikander, Matthias Schoenaerts – 1h59

The Danish Girl retrace la remarquable histoire d’amour de Gerda Wegener et Lili Elbe, née Einar Wegener, l’artiste danoise connue comme la première personne transgenre à avoir subi une opération de changement de sexe en 1930.

Le projet « Ciné Senior » vous est proposé en collaboration avec Pro Senectute Vaud

2019-06-20T13:27:51+01:00